Retour à la liste Actions collectives bois

Thermique d'été des constructions ossature bois

Créé le 14/12/2018 - dernière mise à jour le 14/12/2018

Résultats de l'étude réalisée par FCBA, CSTB, NOBATEK et CEREMA
Illustration : modèle géométrique simplifié de bâtiment virtuel, Nobatek (extrait du rapport 2.2 ponts thermiques p30)

 

La construction à ossature bois permet de répondre aux exigences énergétiques, acoustiques, mécaniques, fiabilité, durabilité, feu et environnementales. Cependant, ce système constructif est pénalisé au niveau de la justification du confort thermique d’été, du fait de son inertie jugée légère voire très légère par la règlementation.

Le projet Thermique d’été Bois, financé par le CODIFAB, FBF et la DHUP dans le cadre du Plan Bois 1, tente donc de répondre aux besoins réels des professionnels de la filière bois et vérifie que les outils de calculs réglementaires sont bien appropriés aux bâtiments à ossature bois et si ce n’est pas le cas proposer une méthode plus appropriée pour le calcul d’inertie dans les règlements thermiques, avec la mise en avant des paramètres spécifiques au système d’ossature bois : comportement dynamique des parois ossature bois, existence de lame d’air, capacité de stockage et restitution d’humidité, composition en série de multiples matériaux.

 

Pour en savoir plus :

Résumé / abstract de l'étude (1p, nov 2018)

A venir : synthèse de l'étude (décembre 2018)

Rapport phase 1 (52p, avril 2015)

Rapport phase 2.1 : inertie hygroscopique globale (63p, juillet 2017)

Rapport phase 2.2 : ponts thermiques (111p, mars 2017)

Rapport phase 2.3 : lame d'air ventilée (95p, mars 2017)

Rapport phase 2.4 : essais en cellules climatiques (34p, avril 2017)

Rapport phase 3 (45p, septembre 2018)