Retour à la liste Actions collectives bois

Modélisation de la performance acoustique des fenêtres bois

Créé le 13/02/2018 - dernière mise à jour le 18/06/2018

Résultats de l'étude de faisabilité
Montage d'une menuiserie dans un mur à ossature bois en cellule acoustique (Figure 7 du rapport d'étude, FCBA, 2017)

 

Plusieurs études (dont l'étude Acou-Baie 2003-2006) démontrent l’avantage de coupler trois méthodes de calcul (FEM, SEA et TMM). A noter que cette pratique est généralisée en R&D au niveau international pour le secteur de la construction et les secteurs du transport. Chaque méthode permet de calculer une partie du spectre. Une menuiserie pourrait ainsi être modélisée en basses fréquences à l’aide de la FEM. Ensuite les moyennes et hautes fréquences pourraient être couvertes en utilisant la SEA qui intègrerait des interfaces TMM pour les multicouches et permettrait la prise en compte de raidisseurs ou de connections dans les vitrages entre verres.

La présente étude de faisabilité ACOUBAIE, réalisée par FCBA et financée par le CODIFAB, permet d’identifier également que : 

- La modélisation de la menuiserie nécessite au préalable une meilleure modélisation des vitrages et donc une collaboration avec l’ensemble de la filière du verre / vitrage.

- Le manque de pertinence de continuer sur ce sujet avec uniquement la filière menuiserie bois : ouverture nécessaire à l’ensemble de la filière menuiserie tous matériaux (PVC, aluminium,..). 

- La modélisation acoustique doit d’abord se baser sur une hypothèse de perméabilité à l’air de la fenêtre maitrisée et vérifiée (c’est le cas actuellement via les marques de qualité de fenêtre). Un module de dégradation de la performance acoustique en fonction de la dégradation du niveau de perméabilité à l’air pourrait ensuite être étudié.

 

Pour en savoir plus :

Lire ou télécharger le résumé / abstract de l'étude

rapport_etude_faisabilite_acou-baie.pdf :

Rapport d'étude : Acou-baie Faisabilité Modélisation de la performance acoustique des fenêtres bois (FCBA, 38 pages, 2017)