Retour à la liste Actions collectives bois

Blocage des tannins du chêne et du chataignier

Créé le 03/04/2018 - dernière mise à jour le 03/04/2018

Résultat de l'étude concernant le bois riche en tannins pour une utilisation extérieure
Crédit photo : FCBA ; surface peinte tachée par les tannins et nettoyée avec de l'eau de Javel.

 

Le chêne et le châtaigner sont deux essences riches en tannins contribuant à leur durabilité naturelle. Les tannins et extraits hydrosolubles peuvent cependant migrer à la surface du bois et provoquer des taches noirâtres. Des bloqueurs de tannins, utilisés comme primaire de finition, sont développés et mis sur le marché. Faute de méthode(s) reconnue(s) pour évaluer leurs performances, il est cependant très difficile de sélectionner ces produits et d’en connaître leurs performances.

Cette étude réalisée par FCBA et financée par le CODIFAB et FBF avait donc pour objectifs :

- la mise au point d'une méthode permettant l’évaluation des bloqueurs,

- l’évaluation de bloqueurs de tannins associés à une finition,

- l’étude de différentes méthodes de nettoyage des surfaces tachées par les tannins, 

- l’étude de l’influence du lessivage de tannins sur la durabilité naturelle du chêne et du châtaigner.

 

Pour en savoir plus :

Lire ou télécharger le résumé / abstract de l'étude (FCBA)

rapport_blocage_tannins.pdf :

Rapport d'étude : Blocage des tannins du chêne et du châtaignier pour une utilisation extérieure (FCBA, 110 pages, dec 2017)