Retour à la liste Actions collectives bois

Conceptions drainantes des feuillures à verre (suite)

Créé le 26/01/2021 - dernière mise à jour le 12/02/2021

Efficacité des drainages des feuillures à verre des fenêtres bois
Crédit photo : FCBA (protocole de validation de l'étanchéité, extrait du rapport d'étude)

La norme expérimentale XP P20-650-2 concernant la pose des vitrages pour les fenêtres bois prévoit deux types de drainages vitrage : le drainage « classique » et le drainage « rapide ». Certains calfeutrements vitrage ne sont compatibles actuellement qu’avec des drainages de type « rapide ».

La révision de cette norme expérimentale en norme française NF P20-650-2 est en cours.

Cette étude, réalisée par FCBA et financée par le CODIFAB, a permis, sur la base d’essais et de calculs, de proposer à la commission de normalisation les modifications suivantes :

  • de nouvelles règles descriptives pour les drainages de type « rapide » avec plus de solutions possibles et moins de contraintes,
  • un nouveau protocole d’essais plus efficace et plus rapide pour rechercher l’équivalence au drainage « rapide » pour des drainages non strictement conformes aux règles descriptives,
  • un nouveau type de drainage vitrage supplémentaire : le drainage « renforcé ».

Ces propositions permettent de simplifier la mise en œuvre du drainage « rapide » et de rendre compatibles avec le drainage « renforcé » certains calfeutrements vitrage limités actuellement au drainage « rapide ».

Cette étude a été terminée avant la fin des travaux de la commission de normalisation, il faudra donc se référer à la norme NF P20-650-2 à sa publication.

 

Contexte

La présente étude porte sur l’efficacité des drainages des feuillures à verre des fenêtres bois. Elle est réalisée en parallèle de la révision des normes françaises XP P 20-650-1 et -2 de janvier 2009 « Fenêtres, portes-fenêtres, châssis fixes et ensembles menuisés – Pose de vitrageminéral en atelier – Partie 1 : Spécifications communes à tous les matériaux et Partie 2 : Exigences et méthodes d’essais spécifiques au bois ».

La normalisation française prévoit deux grandes familles de drainages pour les fenêtres bois : les drainages « classiques » et les drainages « rapides ». La mise en œuvre de certains produits de calfeutrement de vitrage implique selon la norme XP P 20-650-2 la mise en place d’un drainage rapide. Ce drainage rapide de référence est défini dans la norme de façon très précise et toute autre solution de drainage rapide doit être validée par essai selon l’annexe C2.

Au cours d’une première étude CODIFAB sur l’évaluation des drainages, nous avons mis en avant la difficulté de discrimination des solutions de drainage selon cet essai actuel de l’annexe C2 de la norme XP P20-650-2. Cette première étude a permis de proposer un protocole d’essai plus discriminant avec une ventilation forcée durant le cycle d’essais.

Par ailleurs, il existe une demande récurrente de la part des professionnels de la menuiserie extérieure pour qu’existent d’autres solutions de drainages que celles prévues par la norme :

  • Le drainage « classique » est perçu comme simple à mettre en œuvre mais trop restreint dans les choix des calfeutrements vitrage compatibles,
  • Le drainage « rapide » est perçu comme compliqué à mettre en œuvre mais compatible avec tous les systèmes de calfeutrements vitrage.

 

Objectifs de l’étude

L’étude a pour but dans le cadre de la révision des normes françaises XP P 20-650-1 et -2 et pour les fenêtres bois :

  • de consolider les résultats de la première étude et de proposer un protocole définitif pour l’évaluation des drainages rapides afin de remplacer celui de l’actuelle annexe C2 de la norme XP P 20-650-2,
  • de proposer des nouvelles solutions standards de drainages rapides plus simples à mettre en œuvre,
  • de proposer un système de drainage supplémentaire, plus simple que le drainage « rapide » mais compatible avec un plus grand nombre de calfeutrements vitrage que le simple drainage « classique », compatible notamment avec des calfeutrements assurant l’étanchéité à l’eau par réaction mécanique sous réserve que ceux-ci soient conformes à un cahier des charges spécifique à définir.

 

A télécharger

Le résumé (FCBA, 2p, 2020)

Le rapport d'étude : conceptions drainantes des feuillures à verre pour fenêtres bois (suite) (FCBA, 50p, octobre 2020)

 

Article à consulter

Conception drainantes des feuillures à verre - Résultats de l'étude précédente (2017) visant à développer une nouvelle méthode d'évaluation des solutions de drainage