Retour à la liste Actions collectives bois

Etude du marché de la fenêtre en France en 2019

Créé le 28/09/2020 - dernière mise à jour le 29/09/2020

Résultats de l'étude menée par P&P en 2020 sur l'activité 2019
Menuiseries extérieures en bois - logement collectif à Béthune Crédit photo : Philippe RUAULT photographe / FRES Architectes (source : lesfenetresbois.fr)

 

Réalisée au cours du premier semestre 2020, à la demande du SNFA, de l’UMB-FFB et de l’UFME cette étude, co-financée par le CODIFAB, porte sur les ventes de fenêtres et de portes-fenêtres en 2019 dans l’Hexagone. Commandée tous les deux ans, cette étude a été confiée pour la première fois au Cabinet P&P, spécialisé dans la collecte de données dans le secteur de la menuiserie extérieure.

Menée auprès de 147 dirigeants de majors industriels du secteur et de 911 dirigeants d’entreprises d’installation de menuiseries, entre mars et juillet 2020, cette nouvelle étude permet :

- de disposer de chiffres précis sur le marché des fenêtres vendues en 2019, et des évolutions marquantes depuis 2017,

- d’établir des prévisions pour 2020 (intégrant l’impact de l’épidémie de Covid-19).

 

Les principaux indicateurs :

Une croissance de 1,6% ces deux dernières années avec un marché global de 10 026 000 fenêtres vendues en France métropolitaine en 2019.

Un secteur de la rénovation atone du fait de la diminution des incitations fiscales et de la crise des gilets jaunes.

Un marché du neuf qui peine à remonter la pente depuis 2018.

Une part des importations qui a stoppé sa forte progression mais représente malgré tout 11% du volume de fenêtres installées en France en 2019.

 

Part du marché du bois :

Le bois est en développement et représente 8.5% des parts de marché (+5.3% vs 2017) ; le bois-alu est à 1.6% (-3.1% vs 2017).

 

Les acteurs du marché :

Près de 8 300 entreprises de fabrication de fenêtres en France à mi 2020, dont 2880 fabricants de fenêtres en bois et 289 fabricants de fenêtre en bois-alu.

Plus de 41 000 entreprises de pose et artisans spécialisés dans la mise en oeuvre des menuiseries.

 

Les prévisions pour 2020 (vs 2019) :

- Un 1er semestre à -22,9%

Après un début d’année prometteur, la filière fenêtres et portes voit son activité arrêtée brutalement en raison de la pandémie Covid-19. 79,5% des sociétés de pose et la quasi-totalité des fabricants ont dû fermer leur porte pour une durée indéterminée. Au sortir du confinement et malgré une forte mobilisation des professionnels pour relancer au plus tôt leur activité, la production cumulée de fenêtres à la fin du 1er semestre 2020 s’établissait à -22,9% (vs 2019) en volume, tous chantiers et tous matériaux confondus.

- Un 2ème semestre entre -1,5% et -2%

En partant du postulat qu’il n’y aurait ni plan de relance ni reconfinement, les prévisions compilées de ventes de fenêtres, tous chantiers et matériaux confondus, étaient initialement de -1,5% maximum en volume selon les 147 dirigeants de majors industriels du secteur et -2% selon les 911 dirigeants de sociétés de pose. L’avis général étant tout de même qu’il y aurait un effet compensatoire prégnant suite au manque à gagner du 1er semestre 2020.

Suite aux annonces du Ministre de la Santé le mercredi 23 septembre 2020, les prévisions récentes de l’activité des métiers de la fenêtre pour le 2ème semestre 2020 s’en trouvent déjà obsolètes et peut être malheureusement optimistes. 

 

Pour en savoir plus :

Communiqué de presse (2 pages, septembre 2020)

Synthèse de l'étude (P&P, juillet 2020, 5 pages)