Retour à la liste Actions collectives bois

Lumivec : transfert de technologie et étude spécifique sur l'adhérence des mastics

Créé le 22/09/2020 - dernière mise à jour le 29/09/2020

LumiVec, le consept de fenêtre bois à vitrage collé
Opération de collage du vitrage sur un cadre ouvrant bois (FCBA Info novembre 2018)

 

Le collage du verre sur le bois offre de nouvelles perspectives à la menuiserie bois à la fois d’un point de vue performanciel et esthétique. Après plusieurs études sur le sujet (cf. plus bas "en savoir plus"), FCBA a pu proposer aux acteurs de la filière menuiserie extérieure bois un transfert de la technologie du collage du verre sur le bois. Cependant, jusqu’ici le collage n’a été effectué que sur du pin sylvestre brut raboté par FCBA, et par ailleurs, il est apparu indispensable de mettre en place un système qualité associé à la technologie de collage du vitrage sur support bois pour un usage en fenêtres et portes extérieures pour garantir aux clients, aux contrôleurs techniques et aux assureurs que le procédé et la fabrication sont maîtrisés.

Ce projet mené en partenariat avec le SFJF, le groupe Ginger-CEBTP, et des fabricants de mastics, a donc pour double objectif l’étude de l’adhérence des mastics sur des supports bruts de différentes essences (pin sylvestre traité avec un IF et chêne européen) présentant des qualités d’usinage de plusieurs menuisiers, et sur des supports bois revêtus de finition (transparent et opaque), et la définition des référentiels du système qualité « LumiVec ».

Compte tenu des résultats d’adhérence sur les supports bois revêtus d’une finition, le collage sur un support bois nu (avec un éventuel traitement insecticide fongicide) est à privilégier, même si elle présente le désavantage de rajouter des étapes dans le process de fabrication. Des réflexions peuvent être menées pour minimiser la perte de productivité, avec des solutions de masquage intégrées à l’espaceur, ou de ré-usinage après application de la finition par exemple. Pour autant le collage sur bois revêtu pourrait être envisagé, puisque le protocole d’essai de convenance prévoit la réalisation d’essai de traction mécanique avec mesure de la contrainte à la rupture en cas de rupture avec délamination du support, de rupture mixte adhésive/cohésive, mais cela implique une multiplication des essais et une étude particulière au cas par cas pour chaque menuisier, ou la recherche d’une solution de traitement de surface permettant d’améliorer l’adhérence du mastic sur le film de finition, ou du film de finition sur le substrat.

Quant au système qualité « LumiVec », les propositions de référentiels des 2 premières étapes sont présentées dans le présent rapport et vont être soumises prochainement à acceptation aux organismes certificateurs et au COFRAC. Ces référentiels pourront être amenés à évoluer au fur et à mesure des échanges avec les différents experts et notamment les contrôleurs techniques et assureurs de la profession.

Le transfert de technologie pourrait débuter début 2021.

 

Pour en savoir plus :

Résumé / Abstract de l'étude (FCBA, 2020, 1 page)

Rapport d'étude : Lumivec, le concept de fenêtre bois à vitrage collé - Ingénierie du transfert de Technologie et étude sur adhérence mastic

L'actualité de LumiVec sur le site du FCBA

FCBA Info novembre 2018 "Vitrages collés sur chassis bois de menuiserie extérieure" : synthèse des phases 1 et 2, évaluation du concept de fenêtre à Vitrage Extérieur Collé (VEC) & perspectives de la solution LumiVec par le lancement d'un AMI - Appel à Manifestation d'Intérêt (FCBA, novembre 2018)

Accès aux résultats de la phase 1 : évaluer les perofrmance de systèmes de collage et définir un protocole d'essais et les critères d'évaluation associés (FCBA, 2016)

Accès aux résultats de la phase 2 : montrer l'aptitude à l'emploi de 2 concepts de menuiseries utilisant le collage du vitrage sur le cadre ouvrant bois, soit avec une feuillure ouverte, soit avec une feuillure fermée (FCBA, 2017-2018)